Forum RPG | Avatars mangas/semi-réels de 200x400 | Contexte fantaisie/futuriste | Prédéfinis libres [6/6]
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Livraison express ! [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sélénia Callista Lome

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2017

MessageSujet: Livraison express ! [Libre]   Mer 23 Aoû - 20:16

Postée devant l'académie, je regardais les alentours, mon fardeau appuyé contre ma jambe. Je n'avais aucune envie de rentrer dans cet endroit. Pas que le savoir m'horripilait mais bon sang, comment pourrais-je m'y retrouver dans un endroit aussi immense ? Au moins, je ne pouvais pas penser que les étudiants ne faisaient pas un peu de sport avec toutes la marche qu'il y avait à faire. Mal à l'aise, je sentais les regards alors qu'on me dépassait. Et les chuchotements... Je détestais que l'on chuchote autour de moi. Sur moi.

Comme si j'avais l'air d'une racaille...

Certes, mon pantalon était déchiré, avec quelques tâches de peinture, mon tee-shirt noir moulait un peu trop ma poitrine et ma veste en cuir complétait mon look en peu... bancal. Je ne voyais pas d'autre mot. Enfin ça, et mes baskets bien abîmés. Mais quand même, et le respect ?! C'était pour les vaches ? Je pouvais sembler énervée mais en réalité, je ne me sentais tellement pas à ma place. Personne n'allait s'arrêter pour m'aider ? Personne n'allait me demander ce que je faisais là ? Je me craquais la main avec un soupir. Je n'allais pas rester là toute la journée...

Je regardais enfin ce que je devais livrer. Un instrument de musique. Un violoncelle pour être plus précis. Il fallait absolument qu'il arrive aujourd'hui dans la salle de classe. Aussi, avec réticence, je finis par lancer à la cantonade :

-Quelqu'un saurait où est la salle de musique, s'il vous plait ?

Avec un peu de chance, un adulte, un vrai, m'entendra... Sinon, j'allais tomber sur tout et n'importe quoi. Je le sentais, ce n'était pas vraiment ma journée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Timéo Sanctis

avatar

Messages : 6
Date d'inscription : 21/08/2017

MessageSujet: Re: Livraison express ! [Libre]   Dim 27 Aoû - 17:48


Traîner ou ne pas traîner


Ce matin, pas envie de me lever, mais pas le choix, je dois aller fini mes papiers de désinscription. J’ai déjà repoussé plusieurs fois, mais tant que je ne le fais pas réellement ma famille garde l’espoir de me voir retourner en cours, et puisque j’ai décidé d’arrêter, je ne vais pas leur donner trop de faux espoirs non plus. Je me suis lever, un peu tard je le reconnais, et j’ai été me doucher, un bonne douche, bien chaude mais surtout bien longue pendant laquelle, je me suis détendu, parce que je suis quelqu’un de très stressé.

Ou juste, j’avais envie de trainer, parce que la flemme d’y aller.

J’ai été m’habiller, passant un t-shirt noir, un jean et des basquettes. J’ai pris mes papiers, mon porte feuille, mes clés et je suis parti de chez moi, direction l’école. Je ne suis pas supposer travailler aujourd’hui, tant mieux, comme ça pas de risques de croisé l’autre, elle me soul de plus en plus, je songe a lui éclaté ma guitare sur le haut du crane a la fin d’une prestation, mon excuse ? je me serais trop emballer.

Bref, je suis passé par la boulangerie la plus proche et j’ai pris un croissant que j’ai mangé sur le chemin. J’ai observé un peu les étudiants et étudiantes qui allaient en cours, sans trop écouter leurs conneries, c’est toujours la même chose de toute façon, les relations d’un tel a un tel, les chaussures de l’un, le cul de l’autre, c’est aussi ennuyeux que l’autre.

Je mangeais tranquillement mon croissant quand j’ai aperçu un sac, enfin oui et non, en réalité, j’ai surtout distingué un instrument caché dans un sac et déposer a même le sol.

-tsss…


On met un cahier à terre, on met quelqu’un a terre, mais quand même, on ne met pas un instrument au sol, on met quelqu’un a quatre pates et on le pose dessus. Je me suis donc glisser derrière le dos de la fille qui demandait de l’attention sans en recevoir. J’ai posé la main sur un banc en fer, en ai tiré toute la substance et l’ai changé en un tabouret, juste assez haut.

-Tu permets.


Avais je soufflé avant de prendre l’instrument délicatement, je me suis placer, et j’ai commencé à en jouer, les yeux clos, et mon croissant en bouche faut pas gâcher.

Je ne dirais pas que j’aime me la pété, je dirais que j’apprécie avoir l’attention de mon publique, et là, j’ai eut toute l’attention dont je pouvais avoir envie, les élèves avaient cesser de passer sans prêter attention a ce qu’il se passait, mieux encore, ils étaient a l’écoute, plus pratique pour avoir une repose a sa demande non ? Donnant donnant, moi je m’amuse, elle trouve un guide.

Une fois que j’ai eut fini, parce que je n’allais pas me laisser interrompre, j’ai ouvert les yeux sur un groupe de fille, manger mon croissant et souris.

- Seriez-vous déranger par l’idée d’accompagner ce merveilleux outil vers la salle qui lui est destinée, s’il vous plait ?


J’ai salué le groupe de fille, la porteuse de l’instrument, et je me suis avancer, direction l’administration, ni le temps ni l’envie de jouer au guide.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Misato
Civil
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 13/07/2017

MessageSujet: Re: Livraison express ! [Libre]   Lun 28 Aoû - 12:49


Livraison express !
feat. Sélénia Callista Lome & Timéo Sanctis


Allongé sur mon canapé deux personnes en tissu gris, les pieds sur le dossier de celui-ci, la tête à l'envers, je regardai l'écran de mon téléphone. Il se mit à soupirer, et moi j'étais anxieux. Je venais de recevoir un message. On me proposait un peu d'argent si je livrais une dose de drogue à un groupe d'élèves. Comme d'habitude, personne ne voulait se charger de faire le sale boulot, alors je m'en chargeais volontiers contre un peu d'argent. Même si j'avais un peu peur de me faire prendre, pour un peu d'argent, il n'était pas envisageable de laisse passer une opportunité comme celle-ci. Mais lui, n'avait pas peur. Il s'en foutait. Et je lui laissais bien le contrôle dans ce genre de situation ... Après tout, je ne préfère rien dire, et laisser son côté jem'enfoutiste parler. J'avais donc rendez-vous le jour suivant dans un lieu bien précis. Derrière un petit café du coin. Je m'endormis alors sur mon ami le canapé, espérant ne pas me faire prendre le jour suivant.

Puis le jour vînt me réveiller. Grognon, je râlais de la lumière, et me frottais les yeux. Je me trainai jusqu'à ma mini-cuisine pour me préparer un café, le temps de prendre une micro-douche, dans ma mini-salle de bain. On fait comme un peut avec les moyens qu'on a. Une fois mon café fini, que j'avais accompagné évidement de quelques noix de cajous, je pris mes affaires, les mis dans ma poche, et sorti de mon appartement pour aller au fameux lieu de rendez-vous.

Là bas je rencontra un homme, qui semblait même plus jeune que moi. Peut-être même un ado. C'est triste de voir des ados se droguer, et vendre de la drogue, de nos jours. J'étais triste, au fond, mais sur mon visage ne se reflétais que le côté jem'enfoutiste, encore, de Monsieur. Il soupira, et attrapa le sachet qu'on lui donnai, afin de le mettre dans une poche intérieur de son veston. Une petite veste en Jean, rien de plus discret de nos jours.  


« Et je les reconnaitrais comment ? » Demanda-t-il. Après tout, je dois bien être sûr de livrer aux bonnes personnes.

« Y'a une fille et un gars. La fille est plutôt mal habillé, vêtements déchirés, tu vois ? Et le gars il s'amuse à jouer de la musique.  »

Je hochai la tête pour le remercier de m'avoir donné les infos, puis je partis en direction de l'académie. Je n'avais cependant aucune idée de là où j'allais les trouver. Nous espérions -autant lui, que moi- que cela ne prendrait pas trop de temps. Je n'avais pas envie de rester à l'école ici encore longtemps, et je n'avais encore moins envie de me faire prendre.

En arrivant devant le lycée, je vis un garçon jouer d'un instrument. Il était assis sur ... une poubelle en fer ? Euh, d'accord. Après réflexion, c'était peut-être un tabouret. Ou, une poubelle qui lui servait de tabouret. Enfin bon. Il jouait, et un groupe de fille semblait s'attrouper autour de lui. Parmi elles, une jeune fille était habillée comme on me l'avait décrite. Vêtements déchirés, et ... joli petit haut bien moulant. "Pas si mal habillée dis donc .." pansa-t-il. Il se mis à sourire. Je soupirai intérieurement. Je voudrais le gifler. Mais si je le faisais, on me prendrait pour un fou. Je me contentais de le laisser faire. Puis l'attroupement parti assez vite, et mes deux adresses de livraisons commençait à s'enfuir. Je ne devais pas les laisser filer ! Je ne devais pas me faire voir non plus. Rester discret. C'était important. Je les laissais partir, espérant qu'ils se dirigent vers un endroit plutôt calme et discret lui aussi. Je me contentais de les suivre discrètement. La discrétion, c'était le mot de ma mission. La discretiooon !


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokubestuna-koto.forumactif.com
Sélénia Callista Lome

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2017

MessageSujet: Re: Livraison express ! [Libre]   Lun 28 Aoû - 15:09

Avant de comprendre exactement d'où elle venait, je sentis une présence derrière et soudain, le violoncelle que je détenais se suréleva. Je faillis reculer mais pas question d'abandonner l'instrument que je venais à peine de terminer. Pour que le son soit juste, il fallait un temps de travail que je n'avais pas envie de réitérer dès aujourd'hui. Je sursautais un peu alors qu'une voix sonnait à mon oreille et je faillis mettre un coup de poing. C'était quoi ce délire ?!

-Qu'est...

Le garçon déballa le violoncelle et se mit à en jouer. Je reculai pour lui laisser de l'espace, mes yeux ne le quittant pas une seconde. Sa musique poussa bien des personnes à s'arrêter, à écouter, surtout des filles. Je ne savais pas trop quoi en penser. Il jouait bien mais cet instrument n'était pas pour lui. Les bras croisés, je le laissai pourtant terminer sa prestation parce que ça ne mangeait pas de pain et que de toute façon... Eh bien, il était bon de savoir ce que donnait le résultat final de mon travail.

Par contre, voir ces filles se pâmaient à ce point. Je n'avais jamais saisi c'était quoi ce truc avec les musiciens. Oui, c'était beau ce qu'il faisait et ? Je devais m'en sentir complètement chamboulée ? Peut-être n'étais-je pas assez sensible. En tout cas, il acheva de m'aider à sa façon avant de partir sans même un "au revoir". Un peu grincheuse, je remballai soigneusement le violoncelle alors que les filles me demandaient si je connaissais le type. Certainement pas.

Mais au moins, j'eus enfin ce dont j'avais besoin, de guides. Je finis enfin dans les couloirs de l'académie, décidément nerveuse et pas à ma place. L'on me remarquait énormément, je passais encore pour une délinquante, je le parierai. Je laissais enfin l'instrument à un professeur qui signa le bon de livraison et me paya et je ressortis en sautant par une fenêtre, atterrissant près d'un arbre. Et dans les buissons, je bousculais un couple... Pas rassurant. Je reculai tout aussi rapidement, je ne voulais pas d'ennui et les camés, ça n'apportait que des ennuis la plupart du temps.

Cependant, en chemin, je bousculai encore quelqu'un au point d'en tomber par terre cette fois. Je relevai les yeux pour rencontrer le regard rouge d'un garçon. Décidément... Je me relevai en époussetant mes habits, comptant bien sortir de l'arrière de ce bâtiment.

-Désolée. Mais je suis pressée.

Je repris ma route mais je n'eus pas le temps de sortir complètement de cet endroit. Quelque chose me souffla de me retourner. Mais bon, j'étais en vue, des élèves, des professeurs, des passants pouvaient me voir.

-Que... Qui es-tu ?

Ce type n'avait rien de rassurant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kei Misato
Civil
avatar

Messages : 38
Date d'inscription : 13/07/2017

MessageSujet: Re: Livraison express ! [Libre]   Dim 17 Sep - 12:37


Livraison express !
feat. Sélénia Callista Lome & Timéo Sanctis


Les deux jeunes gens se dispersèrent. L'une guidée par la foule qu'avait amené l'autre jeune homme, et l'autre s'en allant seul vers un bâtiment qui me semblait ... Le bâtiment d'administration. Que faire ? Suivre la fille, ou le garçon ? Le temps que je réfléchisse, le jeune homme avait disparu de ma vue, mais le petit groupe l'accompagnant était toujours visible lui. Bon, c'était peut-être moins sûr, mais je devais livrer ces sachets. J'ouvrais mon blouson, et regarda les deux sachets. Puis ma cible. Je me relevais, et marchais discretement en direction de ma cible, les mains dans les poches de mon pantalon. La jeune fille livra quelque chose à un professeur, on aurait dit l'instrument que lui avait pris son ami. J'attendais qu'elle finisse sa petite livraison avant de m'approcher d'elle. Mais sans le vouloir, et surtout sans m'en rendre compte, elle se retourna, et trébucha sur moi. Je voulais lui tendre ma main pour l'aider à se relever, qu'elle était déjà sur pieds. Je rangeais ma main dans ma poche, avant de la ressortir aussitôt pour lui attraper le bras parce qu'elle commençait déjà à s'en aller.  

« Reste là toi, il faut que je te parle du cours de maths. » Lui ai-je dis pour la faire rester là. Si elle n'était pas bête, elle rentrerait dans mon jeu.

Je ne savais pas néanmoins si je pouvais lui faire confiance et lui donner le sachet de son pote. Je n'avais pas tellement envie d'aller faire deux voyages, mais j'avais été payé pour ça.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tokubestuna-koto.forumactif.com
Sélénia Callista Lome

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 22/08/2017

MessageSujet: Re: Livraison express ! [Libre]   Dim 17 Sep - 12:50

Me parler du cours de maths ? C'était une blague de très mauvais goût, merci. Je n'avais pas de sac, pas plus que lui. Dès lors, je ne pouvais certainement pas être une élève et quelque chose me faisait douter qu'il en soit un. Les sourcils froncés, le visage fermé, j'essayais de comprendre ce qu'il voulait me dire. Il y avait sûrement quelque chose là dessous. Sauf qu'à l'allure où allait les événements, ça ne pouvait pas être quelque chose de bon pour moi.

L'observant attentivement, je me disais qu'il y avait un problème chez lui, sans pouvoir mettre le doigt sur ce qui clochait absolument. Je secouai la tête, les bras croisés, prête à faire un saut géant qui m'éloignerait de lui.

-Je ne vois pas de quoi tu parles, je ne suis pas élève. Je suis artisan et j'ai encore des choses à faire. Alors si tu as quelque chose à me dire, fais le vite.

Peut-être devrais-je crier à l'aide ? Non, ça attirerait les problèmes. Encore. Je détestais les problèmes. Je ne comprenais pas pourquoi je prenais le temps de lui donner de mon attention. Peut-être cette impression que si je ne le faisais pas, il me poursuivrait jusqu'à ce que je l'écoute.

Jetant toujours des regards autour de moi, je vis un groupe de jeunes venir par ici, l'un d'eux avec une guitare sur le dos et des groupies, dont une aussi mal habillée que moi et deux mecs en train de fumer. Et à la légère odeur du fumée, ça n'était pas de la cigarette. De mieux en mieux.

-Bon, fais vite, qu'est-ce qu'il y a ? Tu veux mon prénom ? Tu ne l'auras pas. Tu veux un rendez-vous ? Pareil, tu peux oublier.

Je vis au loin le garçon qui m'avait aidée repartir ? Je n'en savais rien. Étais-je restée aussi longtemps que cela parmi ces intellos ? Pouah...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Livraison express ! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Livraison express ! [Libre]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» Obama en chute libre ...
» Le consortium Western-Union/Soge-Express surpris en flagrant délit.
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tokubestuna Koto ::  :: -
Sauter vers: